Lettre autographe signée de Monet, premier tirage du fameux plan Turgot

Découvrez deux très intéressants lots de notre importante vente d'autographes, de manuscrits et de livres à venir le 1er juillet

Le vendredi 1er juillet à Drouot, salle 3, se déroulera une très belle vente de lettres autographes, de manuscrits et de livres anciens et modernes. La vente débutera par les autographes à 14h puis se poursuivra à partir de 16h30 par les livres.

Parmi les pièces attendues notons le lot 178, une rare et belle lettre autographe signée de Monet relative à la souscription qu'il organisât entre amis et admirateurs de Manet pour acheter son Olympia et l’offrir au Louvre.

En 1884, Olympia de Manet fût mis aux enchères et racheté par sa veuve. En 1889, exposé lors de l’Exposition universelle, un collectionneur américain s’y intéresse et propose de l’acquérir pour la somme de 20 000 francs. De peur de voir ce chef d’œuvre quitter la France, Monet, décide de racheter l’œuvre à la veuve et de l’offrir au Louvre. Soutenu par Mirbeau, il lance alors une souscription que le Dr Bellio décrivait ainsi « Elle (la souscription) aura le triple mérite d'être un juste tribut d'hommages rendu à la mémoire de ce pauvre cher Manet, de venir en aide d'une façon discrète à sa veuve et enfin de conserver à la France une œuvre vraiment valeureuse ».La somme fut réunie le 7 février 1890 grâce à des contributeurs tels que Caillebotte, Durand-Ruel, Huysmans, Mirbeau et bien sûr Monet. Le tableau fut d’abord présenté au Musée du Luxembourg, puis au Musée d’Art Moderne. Sur décision finale de Clemenceau, Olympia rejoignit le Louvre en 1907. Le tableau est aujourd’hui exposé au Musée d’Orsay.

Monet écrit dans cette lettre « Dites-moi aussi ce que je dois faire pour Pelletan, Jean Dolent (...). Et si vous voyez encore des amis désireux de souscrire, indiquez en moi, car il y aura, je le crains, un ou deux souscripteurs important qui feront défaut (...). » (Estimation : 7500 - 8500 euros).

Et le lot 277, le premier tirage du plus célèbre plan de Paris, dit plan Turgot. qui fût réalisé dans la perspective de promouvoir la ville de Paris. Il se compose du plan d'assemblage, suivi de 20 superbes planches doubles gravées en taille douce, montées sur onglets. Turgot, fît réaliser ce nouveau plan de la capitale en 1734. Il confia le soin de lever et de dessiner le plan de la ville et de ses faubourgs à l'architecte et cartographe Louis Bretez. Le travail de ce dernier dura deux années, après quoi le graveur Claude Lucas fut chargé de graver à l'eau-forte et au burin les 21 dessins ; il termina en 1739. (Estimation : 4000 - 5000 euros).

 
Voir le catalogue S'inscire au live