Paire de perruquières de forme galbée à décor…

Lot 230
8 000 - 12 000 €
Résultats sans frais
Résultat: 11 000 €

Paire de perruquières de forme galbée à décor…

Paire de perruquières de forme galbée à décor or et polychrome d'oiseaux sur des branchages fleuris sur fond laqué noir dans le goût de la Chine. Elles ouvrent à un tiroir en façade et reposent sur des pieds cambrés.
En partie du XVIIIe siècle (soulèvements, restaurations, parties refaites).
Riche décoration de bronzes ciselés dorés tels que chutes à feuilles d'acanthe et ajourées, encadrements, entrées de serrure, sabots, certains au C couronné. Dessus de marbre brèche rosé.
H: 82 cm - L: 103 cm - P: 48 cm
Ces perruquières sont inspirées de l'exotisme et de la fantaisie liés à la mode des "chinoiseries" en Europe dans la première moitié du XVIIIème siècle. Apparu dès la fin du règne de Louis XIV à travers les oeuvres d'Antoine Watteau puis de François Boucher, un nouveau répertoire décoratif se met en place relayé par les ornemanistes Nicolas
Pineau et Juste-Aurèle Meissonnier. Les marchands-merciers tel Lazare Duvaux, diffusent ce goût en fournissant aux ébénistes des panneaux de laque de Chine provenant le plus souvent de coffres ou de paravents. Il n'est pas aisé pour les ébénistes du début du XVIIIème siècle de plaquer des panneaux rectilignes de laque de Chine ou du Japon sur le mobilier européen aux formes galbées.
C'est pourquoi, dans un premier temps, les panneaux de laque ne couvrent que partiellement les tiroirs et les cotés des meubles laissant apparaître une structure en bois de placage, puis le décor en laque envahit de plus en plus la surface du meuble. On retrouve un décor laqué comparable sur une commode de Jean Desforges, conservée au musée Jaquemart-André 1 et une autre conservée au château de Versailles2. Devant le coût des laques, les européens tentent également de copier les productions orientales par différentes techniques tel le vernis Martin, comme en atteste une commode exécutée par ce même ébéniste.
1 Le meuble français en laque au XVIIIe siècle, Th. Wolvesperges, Paris 2000, l'Amateur Ed., Ed. Racine, p.78, fig. 58 2 op. cit., p. 65, fig. 51 3 op. cit., p. 277, fig. 143
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue